Le texte et les images sont protégés. merci de me contacter, pour plus de permission ;-) perekchira@gmail.com
logo

Au commencement c’était l’eau

Or la terre n’était que solitude et chaos; des ténèbres couvraient la face de l’abîme, et le souffle de Dieu planait à la surface des eaux. (Genèse 1,2)

Au commencement l’univers était rempli d’eau, que l’on nomme l’abîme”.
Il n’y avait pas d’espace vide, les eaux arrivées jusqu’au trône divin le souffle de Dieu”.
Seule les ténèbres séparés le trône divin des eaux.

Dieu dit: “Qu’un espace s’étende au milieu des eaux, et forme une barrière entre les unes et les autres.” (Genèse 1,6)

Ensuite, il étendit un espace comme une sphère ronde pour séparer les eaux du haut et les eaux du bas. Ainsi, l’espace était entouré par les eaux d’en haut, et les eaux du bas étaient enveloppées de tous côtés par cet espace.
La seule chose qui séparait les eaux était l’épaisseur de cette espace.
Les eaux remplissaient toujours chaque espace de l’univers.

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. (Genèse 1,1)

Dieu créa la terre au centre de l’espace, dans les eaux du bas.
À ce moment-là, régnait l’obscurité, il n’y avait pas de lumière ou de luminaire.
Les eaux, le ciel et la terre, furent créés dans le noir complet.

(…) des ténèbres couvraient la face de l’abîme. (Genèse 1,2)

La lumière apparue bien après, comme le précise le texte par la suite

Dieu dit: Que la lumière soit!” Et la lumière fut. (Genèse 1,3)

3103810987_1_11_mbon1skwIl y a une différence entre lumière (אור) et luminaire (מאור).
La lumière (מאור) que nous percevons est celle des astres, comme le soleil, elle n’est autre que le rayonnement de celui-ci. C’est pourquoi les astres sont nommés corps lumineux” dans le texte.
Dans notre verset, la lumière qui vient d’être créée, ne dépend d’aucune source de rayonnements, c’est en soi une création, un être, qui brille de part lui-même.
Tout comme l’obscurité, dans ce monde, elle n’apparaît que par un manque de lumière, alors que les ténèbres citées dans la genèse sont aussi une création.
Les ténèbres et la lumière sont deux créatures distinctes qui régnaient en dessous du trône divin le souffle de Dieu” et au-dessus des eaux de l’abîme”.
Aucune des deux ne pouvait repousser l’autre, elles régnaient ensemble.
Comme les taches sombres et éclairées que nous percevons sur le soleil.

Dieu considéra que la lumière était bonne, et il établit une distinction entre la lumière et les ténèbres. (Genèse 1,4)

Dieu sépara la lumière des ténèbres, car il n’était pas bon, à ses yeux, qu’ils servent ensemble. Cette lumière qui vient d’être créée ne pouvait illuminer les mondes d’en bas, car à cause de l’épaisseur des eaux qui entourait le monde, les rayonnements n’arrivent pas à atteindre la surface de la terre.

Alors Dieu créa les luminaires, pour éclairer la terre.

Dieu dit: Que des corps lumineux apparaissent dans l’espace des cieux …
(Genèse 1,14)

et ils serviront de luminaires, dans l’espace céleste, pour éclairer la terre…
(Genèse 1,15)

Le jour de la création où fut fixer le soleil sur son axe. Le soleil commença son service par un chant qui est : «Rendez hommage à l’Éternel, proclamez son nom, publiez parmi les nations ses hauts faits». (Psaume 105.1)

Sur ce Rabbi Eliezer dit : si les hommes n’avaient pas le cœur bouché et les yeux obscurcis, ils n’auraient pas pu se tenir devant la beauté et la douceur de la voie du soleil lorsqu’il adresse ses louanges au créateur.

D’autres commentateurs disent que tous les astres chantent pendant leurs parcours. Aujourd’hui ce chant ne nous est plus perceptible.

Quand Yehoshua demanda au soleil de stopper sa trajectoire, il lui dit ‘‘DOM !’’ (silence, arrête-toi) Il voulait dire, arrêtes toi de chanter ! Il s’est tu et s’est fixé.

Cela nous apprend que chaque astre dans les cieux chantent en même temps qu’il se déplace. Dans ce balai astral incessant, avec ces milliards d’étoiles, on peut se faire une idée de la symphonie qui y est jouée.

Traduction du livre Ahavat Haim et du Meam Loez.
COPYRIGHT© – www.perekchira.com

Comments are closed.