Le texte et les images sont protégés. merci de me contacter, pour plus de permission ;-) perekchira@gmail.com
logo

Croire en soi

Quand une personne s’éloigne du Saint Béni soit-il, Dieu nous en préserve, ou quand elle trébuche dans le mal et que son attitude devient mauvaise, la présence divine s’éloigne de cette personne et des forces négatives entraîne la personne vers des émotions malsaines (tristesse, mélancolie, déprime).

Cet éloignement, même s’il est grand et trop amer, donnera à l’âme un sursaut, un réveil.L’âme n’abandonnera jamais sa source de vie et Dieu n’abandonnera jamais ses enfants. Ces pleurs et ces cris réveilleront la miséricorde divine, ils éclaireront son âme et du ciel, on renouvellera ses forces.

Il ne faut pas désespérer, il faut reprendre les devants et crier de toutes ses forces vers Dieu.

Ce que Dieu accorde à la personne, ne l’est que grâce au juste véritable de chaque génération qui a atteint des niveaux très élevés. Le juste brille dans l’âme de tous les enfants d’Israël. Il convient donc à chacun de s’attacher à un juste pour suivre ses conseils, ses enseignements et ressentir en son cœur le lien nouveau qui a été créé avec son créateur.

Le désespoir n’existe pas, pas une seule prière n’est égarée, même dans les profondeurs les plus obscures. Même si le mal domine et que la personne rencontre sans cesse des embûches qui lui semblerait ne pas pouvoir surmonter. Il doit s’entêter et continuer à prier, à crier et à se ressaisir, et cela à chaque instant.

Tous ces efforts sont très précieux aux yeux du Saint Béni soit-Il.

Le désespoir n’est qu’une vision imaginaire créée par nos émotions négatives. Croire au désespoir c’est se laisser glisser vers un échec certain. Même lorsque les solutions se présenteront, il n’aura pas assez de lucidité pour les saisir, il sera comme un aveugle au milieu des trésors du Roi.
Tout le travail du Juste sera de réveiller en nous une conviction incontestable d’être quelqu’un d’inestimable aux yeux du Saint Béni soit-Il.

Dieu envoie toujours le remède avant l’épreuve. Alors, soyons certain que la solution existe et qu’elle est proche de nous, sinon on ne la trouvera jamais!

D’après les enseignements de Rabbi Nahman.

Comments are closed.