Le texte et les images sont protégés. merci de me contacter, pour plus de permission ;-) perekchira@gmail.com
logo

Prête l’oreille à ma prière!

Dans cette étude du Zohar, nous allons voir:

– Quel est l’impacte des mots de la prière dite avec intention.
– Comment chaque mot de la prière monte et fend les cieux
– Comment on examine les mots dans le ciel.
– Comment cet enseignement du Zohar se retrouve dans l’histoire de Yossef.

Le Zohar nous rapporte le verset suivant:

“Prière de David. Écoute, ô Seigneur, ma juste demande, exauce ma supplication, prête l’oreille à ma prière, sortant de lèvres non trompeuses.

Psaume 17.1

QUESTION :

Que voulait dire Le Roi David dans “sortant de lèvres non trompeuses” ?

RÉPONSE :

Nos sages nous enseignent que chaque mot de la prière qu’un homme prononce (on inclut aussi les paroles de Torah et les paroles en général) ceux-ci s’élèvent et montent jusqu’aux cieux, plus encore ils le fendent et pénètrent dans les Palais supérieurs.
À cet endroit, on examine méticuleusement chaque mot, on pèse chaque parole. Si les mots et paroles prononcés sont convenables, sincères et justes (dit avec intention) alors, ils sont présentés devant le Roi des rois et la prière est exaucée.
Dans le cas contraire, on rejette cette demande en dehors et une force négative se réveille.

On comprend maintenant ce que le Roi David voulait dire dans “exauce ma supplication, prête l’oreille à ma prière, sortant de lèvres non trompeuses”.

Maître du monde écoute ma prière, car je parle juste. Mes paroles sont convenables à être présentées devant toi, car je prie du plus profond de mon cœur !

Donc, le terme sortant de lèvres non trompeuses” nous apprend qu’une prière dite avec intention, avec cœur, ne sera jamais mise de côté, elle sera toujours présentée devant le Maître du monde afin d’être exaucé.

YOSSEF SORT DE PRISON

17. il avait envoyé devant eux un homme: Joseph avait été vendu comme esclave.
18. On chargea ses pieds de liens, son corps fut retenu par les fers.
19. jusqu’à ce que s’accomplit sa prédiction et que la parole du Seigneur l’eût innocenté.
20. Le roi donna ordre d’ouvrir sa prison, le souverain des peuples, de faire tomber ses chaînes.

Psaum 105

ÉTUDE AVEC LE COMMENTAIRE DU MEAM LOEZ

Nous connaissons tous l’histoire de Yossef avec la femme de Poutifar qui l’entraîna en prison pendant 12 longues années. Quand il fut jeté en prison, on enchaîna ses pieds, comme le mentionne le Psaume 105 au verset 18 “On chargea ses pieds (son pied) de liens” Le mot pied est écrit aux pluriels (רגליו) et on le lit au singulier (רַגְלוֹ) pour nous apprendre qu’au début on lui avait attaché les deux pieds, mais il trouva grâce a leurs yeux et ils décidèrent de ne lui attacher qu’un pied.
La suite du verset nous dit : “son corps fut retenu par les fers” pour nous apprendre que toutes ces 12 années passées enchaînées, ont beaucoup éprouvé Yossef.

UN PEU D’ÉCLAIRCISSEMENT

On sait que Dieu protégea Yossef durant son périple jusqu’en Egypte.
Quand il fu vendu comme esclave, il fut transporté dans une caravane remplie de bonne odeur, et cela, afin de ne pas l’incommoder durant son voyage.
On ne comprend pas ?
Pourquoi, Dieu qui es si attentionné auprès de Yossef l’a-t-il laissé souffrir tant d’années en prison?
Pour comprendre, il faut répéter encore et encore que le programme du Maître du monde n’est pas le nôtre. Dieu avait déjà son plan, Yossef devait devenir le second du roi. Mais afin qu’il ne règne pas avec cruauté et orgueil, il le fit souffrir dans sa chaire. Il devait se souvenir pendant tout le temps de son règne, qu’avant d’être Roi, il n’était qu’un misérable prisonnier.

Le Zohar demande jusqu’à quand devait-il rester en prison?

Pour répondre nous allons habiller l’enseignement du Zohar dans les mots du Psaume 105.

19. jusqu’à ce que s’accomplit sa prédiction (que la prière de Yossef soit dit avec sincérité) et que la parole du Seigneur l’eût innocentée (Sa prière fut examinée dans les palais supérieurs et présentée devant le Roi des rois).
20. Le roi (Dieu) donna ordre d’ouvrir sa prison (car il avait accepté sa prière), (il envoya) le souverain des peuples (Pharaon), de faire tomber ses chaînes (pour le sortir de prison).

Nous voyons de cet enseignement du Zohar, l’impact d’une prière dans les cieux qui est dite du fond du cœur.

Traduction du Zohar et du Meam Loez.
COPYRIGHT© – www.perekchira.com

Comments are closed.