Le texte et les images sont protégés. merci de me contacter, pour plus de permission ;-) perekchira@gmail.com
logo

Une grenade explosive !

Nos sages nous disent que dans la grenade, il y a 613 graines ou pépins, donc si Dieu créa la grenade ainsi, c’est pour faire une allusion aux enfants d’Israël qui accomplissent 613 commandements (Mitsvoth). Même le plus vide d’entre nous n’a pas moins que 613 Mitsvoth.

Explication

Grenade en hébreu se dit רמון, sa valeur numérique est 296 plus c’est 4 lettres, égale 300.
Pendant toute cette période de repentir, nous demandons à Dieu, de se conduire envers nous ברחמים “avec miséricorde”. ברחמים à la même valeur numérique soit 300.
Au mois de Tichri, le mois du repentir, le peuple juif cherche à se réunifier avec son Dieu et à aimer son prochain. “un, unité” en hébreu se dit אחד et אהבה “amour” on la même valeur numérique soit 13.

Le compte est bon.
300 (grenade)
+ 300 (avec miséricorde)
+ 13 (unité, amour)
= 613 !

C’est le sens du verset que nous lisons dans le Perek Chira:

“Ta tempe et comme une tranche de grenade à travers ton voile.”
(cantique des cantiques 6,7)

La tempe représente nos sages qui sont nos modèles de conduite et de pensée.
Le voile est ce qui nous sépare de Dieu.
La grenade, c’est nous. Vu de l’extérieur avec son écorce sèche et rugueuse, la grenade n’est pas très attrayante. Mais quand on la coupe et que l’on regarde sa tranche, c’est tout autre chose. L’écorce, c’est l’aspect négatif que nous avons de nous même, de l’extérieur, nous pouvons paraître vide de qualité, mais quand on se scrute et que l’on se regarde de l’intérieur, nous sommes remplis de bien et de mérite.

Chaque juif n’est qu’une moitié, il a besoin de l’autre pour se parfaire. Si tu n’es pas capable de trouver en toi des points positifs, commence par les chercher chez ton prochain, cela t’aidera à te réveiller de ton sommeil spirituel. Chacun d’entre nous a obligatoirement accompli au cours de l’année de bonne chose, arrêtons de nous dévaloriser, ce que tu n’as accompli personne ne pourras le faire aussi bien que tu l’as fait, sinon, Dieu ne t’aurait jamais demandé de la faire.
Dieu aime toutes ces créatures, il attend ton repentir, particulièrement sur les préjugés que tu as de toi. Arrête de te juger du mauvais côté, cherche les mérites qui font de toi un être indispensable et unique aux yeux de Dieu. Car lui, il ne te voit que comme cela.

Ainsi, le soir de Roch Hachana lorsque nous avons mangé la grenade, nous avons cherché à réveiller en nous les mérites de nos bonnes actions.

Puisse être Ta volonté, Éternel notre D.ieu et D.ieu de nos pères, que nous soyons remplis de mitsvoth comme la grenade [est remplie de grains].

Sur ce je vous souhaite une année pleine de pépin 😉
Chana Tovah.

D’après les commentaires de Rabbi Nahman, Rabbi Nathan et du Moharach Zatsal.
COPYRIGHT© – www.perekchira.com

Comments are closed.